Qui sommes-nous ?

« Le Mouvement Pour un Développement Humaine rassemble des hommes et des femmes de toutes catégories sociales qui souhaitent promouvoir l’émancipation de l’Homme et l’évolution de la civilisation. »

  • Le constat du Mouvement Pour un Développement Humain.

Le développement économique généré par le progrès technique et l’organisation du travail a permis aux Français, aux Européens et aux populations des pays industrialisés d’accéder à un niveau de confort matériel sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Malgré ce constat positif, nous consacrons toujours plus de temps et d’énergie à travailler, à produire et à consommer toujours plus de biens et de services marchands.

Comme les ressources de la planète sont limitées, la croissance illimitée du PIB et notre mode de vie matérialiste sont responsables de crises économiques, financières, politiques, sociales, écologiques, climatiques et sanitaires qui menacent la qualité de vie, le processus démocratique et la survie des générations présentes et à venir. Afin d’éviter ces catastrophes annoncées, nous avons le devoir et la responsabilité de changer notre mode de vie en donnant une nouvelle finalité à l’activité humaine.

De 1972 à novembre 2011, le nombre des demandeurs d’emploi est passé de 669 000 à plus de 4.244.800 personnes. Concernant désormais toutes les catégories professionnelles (employés, ouvriers et cadres), il influence profondément le comportement des chômeurs et des salariés qui ont peur de perdre leur emploi. Ce climat social a des répercussions politiques et sociales qui menacent le processus démocratique de la France, de l’Europe, des États-Unis et des démocraties occidentales.

Pour sortir de cette crise systémique, nous avons le devoir et la responsabilité de changer notre mode de vie individuel et collectif. Même si ces changements sont nécessaires, ce changement n’aura pas lieu si nous nous contentons de changer ceux qui détiennent le pouvoir et la constitution. Mais surtout, il n’aura pas lieu tant que nos pratiques quotidiennes et notre temporalité seront dominées par l’activité professionnelle. En effet, les conditions de ce changement sont les suivants : garantir et sécuriser la satisfaction des besoins essentiels, donner à chacun les moyens de changer ses pratiques quotidiennes en multipliant ses activités de socialisation et d’expression en dehors de l’entreprise et, pour finir, changer les normes et valeurs qui guident notre conduite.

En étudiant des travaux de recherches en sciences humaines (biologie, sociologie, psychologie, anthropologie, histoire, économie et philosophie), nous avons acquis la conviction que, malgré le progrès technique, l’être humain stagnait au stade primitif de son évolution. En effet, chaque individu dispose de potentialités, de huit formes d’intelligences et d’une nature intérieure singulière encore en jachère. Ces potentialités ne s’émancipent pas dans la passivité, le divertissement ou la pratique quotidienne d’une activité professionnelle routinière. Au contraire, c’est en pratiquant de multiples activités créatives, en s’investissant dans un projet qui répond à ses aspirations, en se confrontant aux autres et à lui-même, en se formant en sciences humaines et en suivant des ateliers de développement personnel que l’individu émancipe ses facultés.

  •  Les objectif du MPDH.

L’objectif du Mouvement Pour un Développement Humain est de mettre l’économe au service de l’émancipation de l’Homme.

Notre but est de contribuer à l’émergence d’une société composée d’individus réellement libres, autonomes et responsables.

Étant ainsi libre, l’individu est plus apte à se soucier du bien-être de ses proches et à prendre des décisions favorables à l’intérêt général. Seule une société composée d’individus réellement adultes sera capable de créer un climat de justice, de solidarité et de convivialité.

Notre finalité est l’évolution de la civilisation.

  • Les moyens que proposent le MPDH.

Afin d’atteindre cet objectif, nous proposons des solutions concrètes qui contribueront à changer radicalement nos pratiques quotidiennes et notre mode de vie. Pour cela, nous proposons de mettre l’infrastructure économique au service de l’émancipation des facultés intellectuelles, psychologiques et relationnelles de chaque individu.

 Au lieu de servir des intérêts économiques, le progrès technique et l’organisation du travail, qui sont le résultat de l’intelligence humaine, doivent être mis au service de l’émancipation de l’Homme. La clef de ce changement de société est la réduction de la norme de la semaine de travail à 3 jours pour tous les salariés qu’ils soient cadres, employés et ouvriers.

Actuellement, les normes et valeurs qui guident notre conduite sont la réussite financière, professionnelle et matérielle. Ces critères de réussite nous motivent à entrer en compétition les uns avec les autres pour satisfaire nos besoins d’appartenance et d’estime. Afin de nous en affranchir, l’argent, le travail et la consommation doivent redevenir de simples moyens au service de la satisfaction des besoins essentiels

  • Les méthodes que proposent le MPDH.

  – La première méthode consiste à construire un modèle économique durable. Afin de préserver l’avenir de nos enfants, il est indispensable de limiter notre empreinte écologique et les rejets de gaz à effet de serre. Nos principales propositions sont les suivantes : réduire le gaspillage d’énergie, de ressources naturelles et de matière première en limitant la production aux besoins essentiels. Limiter le gaspillage d’énergie et les rejets de CO2 dû aux transports marchands en relocalisant la production. Réduire les rejets de CO2 liés à la production d’électricité en accompagnant la réduction de la consommation. En finir avec le dumping social et les délocalisations en harmonisant la fiscalité, la protection sociale et le droit du travail au niveau le plus élevé.

  – La seconde méthode consiste à sécuriser et à garantir la satisfaction des besoins essentiels en travaillant 3 jours par semaine. L’objectif de cette proposition est de donner à chacun les moyens de choisir sa vie et son mode de vie. Afin d’atteindre cet objectif, nos principales propositions sont les suivantes : en finir avec le chômage et la peur du chômage en limitant la norme de la semaine de travail à 3 jours pour tous les salariés qu’ils soient cadres, employés et ouvriers. Sécurisé la satisfaction des besoins essentiels en proposant un revenu optimal de 1 000 €, en votant la « loi sur le maximum » et en fixant le prix du logement.

  – La troisième méthode consiste à donner à chacun d’entre nous les moyens de choisir sa vie et son mode de vie. Nous avons fait ce constat : tant que nous exercerons une activité professionnelle 5 jours par semaine, nous ne changerons pas nos pratiques quotidiennes et notre mode de vie matérialiste. Afin d’atteindre cet objectif, nos principales propositions sont les suivantes : limiter la norme de la semaine de travail à 3 jours. Créer les conditions favorables à la pratique d’activités émancipatrices. Créer des emplois liés à l’émancipation de l’Homme. Donner à chacun la possibilité de se former une journée par semaine tout au long de la vie. Pratiquer 3 jours par semaine les activités qui répondent à nos aspirations (artistiques, sportives, manuelles, familiales, citoyennes, etc.).

  – La quatrième méthode consiste à changer nos valeurs et nos critères de réussite. Actuellement, les normes et valeurs qui guident notre conduite sont la réussite financière, professionnelle et matérielle. Ces critères de réussite nous motivent à entrer en compétition les uns avec les autres pour satisfaire nos besoins d’appartenance et  d’estime. Afin de nous en affranchir, l’argent, le travail et la consommation doivent redevenir de simples moyens au service de la satisfaction des besoins essentiels. Nos principales propositions sont les suivantes : proposer des valeurs et des critères de réussite favorables à l’émancipation de l’Homme. En finir avec le culte de l’argent Roi, ainsi qu’avec la Religion du travail et de la consommation.

Au début du 21ème siècle, comme la France et les pays européens ont atteint un haut niveau de développement économique, politique et social, c’est à elle que revient la lourde responsabilité de promouvoir ce projet porteur d’avenir, de sens et d’espoir pour l’ensemble de l’humanité. En mettant en œuvre ce projet de société, la France et l’Europe redeviendront un modèle à suivre pour l’ensemble des pays industrialisés et des pays en développement.

Le MPDH rassemble tous ceux qui désirent mettre l’émancipation de l’Homme au cœur de notre projet de société. Pour que ce rêve devienne une réalité, nous invitons les entrepreneurs, les élus, les cadres, les enseignants, les professions libérales, les chercheurs, les philosophes, les artistes, les créatifs culturels, les employés, les ouvriers, les chômeurs, les précaires et les retraités à nous rejoindre.

5 réflexions au sujet de « Qui sommes-nous ? »

  1. On ne peut-être que d’accord avec la vision exprimée, mais dès qu’on passe aux travaux pratiques c’est vide de sens. Juste un catalogue de vœux pieux non formalisé, non chiffré…
    A poursuivre !

  2. Je vous remercie pour cette remarque. En effet, présenter un catalogue de propositions sans les chiffrer est vide de sens et n’a aucun intérêt.

    Si vous souhaitez passer aux travaux pratiques, je vous invite à consulter les pages suivantes :

    Concernant les enjeux de la lutte contre le chômage

    – Combien y a-t-il de chômeur ? :http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/en-finir-avec-le-chomage-un-choix-de-societe/combien-y-a-t-il-de-chomeurs/

    – La croissance du PIB peut-elle supprimer le chômage ? : http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/en-finir-avec-le-chomage-un-choix-de-societe/la-croissance-du-pib-peut-elle-supprimer-le-chomage/

    – Combien d’heures devrions-nous travailler pour supprimer le chômage : http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/en-finir-avec-le-chomage-un-choix-de-societe/la-reduction-du-temps-de-travail-peut-elle-supprimer-le-chomage/combien-dheures-devrions-nous-travailler-pour-supprimer-le-chomage/

    – Comment préserver son pouvoir d’achat en travaillant 3 jours par semaine : http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/en-finir-avec-le-chomage-un-choix-de-societe/la-reduction-du-temps-de-travail-peut-elle-supprimer-le-chomage/comment-preserver-son-pouvoir-dachat-en-travaillant-3-jours-par-semaine/

    Concernant la réduction du temps de travail et le montant du revenu dans le cadre d’un modèle économique durable.

    – Le montant du PIB dans le cadre d’un modèle économique durable : http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/satisfaire-nos-besoins-un-choix-de-societe/satisfarie-nos-besoins-en-travaillant-2-jours-par-semaine-un-choix-de-societe/satisfaire-nos-besoins-essentiels-dans-le-cadre-dun-modele-economique-durable/le-montant-du-pib-dans-le-cadre-dun-modele-economique-durable/

    – Combien d’heures devrions-nous travailler dans le cadre d’un modèle économique durable : http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/satisfaire-nos-besoins-un-choix-de-societe/satisfarie-nos-besoins-en-travaillant-2-jours-par-semaine-un-choix-de-societe/satisfaire-nos-besoins-essentiels-dans-le-cadre-dun-modele-economique-durable/combien-dheures-devrions-nous-travailler-dans-le-cadre-dun-modele-economique-durable/

    – Le montant du revenu des salariés qui travailleront 2 jours par semaine : http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/satisfaire-nos-besoins-un-choix-de-societe/satisfarie-nos-besoins-en-travaillant-2-jours-par-semaine-un-choix-de-societe/satisfaire-nos-besoins-essentiels-dans-le-cadre-dun-modele-economique-durable/le-revenu-des-salaries-qui-travailleront-2-jours-par-semaine/

    Que ce soit pour supprimer le chômage ou satisfaire nos besoins dans le cadre d’un modèle économique durable, chacune de ces propositions sont chiffrés.

    Vos remarques et critiques sont les biens-venu

  3. Comment… donner à chacun les moyens de changer ses pratiques quotidiennes en multipliant ses activités de socialisation et d’expression en dehors de l’entreprise… lorsqu’on est au chômage avec aucun moyen financier ?

  4. Pour donner à chacun les moyens de changer ses pratiques quotidiennes en multipliant ses activités de socialisation et d’expression, je propose de réduire le nombre de journées de travail à 3 ou 2 jours par semaine.

    En réduisant la nombre de journées de travail à 3 jours j’en finis avec le chômage et la peur du chômage.

    Pour aller plus loin, je vous invite à consulter les pages :

    – Combien d’heures devrions nous travailler pour supprimer le chômage ? : http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/en-finir-avec-le-chomage-un-choix-de-societe/la-reduction-du-temps-de-travail-peut-elle-supprimer-le-chomage/combien-dheures-devrions-nous-travailler-pour-supprimer-le-chomage/

    – Comment préserver son pouvoir d’achat en travaillant 3 jours par semaine ? http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/en-finir-avec-le-chomage-un-choix-de-societe/la-reduction-du-temps-de-travail-peut-elle-supprimer-le-chomage/comment-preserver-son-pouvoir-dachat-en-travaillant-3-jours-par-semaine/

    – Comment subvenir à ses besoins en gagnant 1 000 € par mois : http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/en-finir-avec-le-chomage-un-choix-de-societe/la-reduction-du-temps-de-travail-peut-elle-supprimer-le-chomage/comment-preserver-son-pouvoir-dachat-en-travaillant-3-jours-par-semaine/comment-subvenir-a-ses-besoins-en-gagnant-1000-e-par-mois/

    Je constate que vous avez déjà trouvé une solution en consultant la page sur le revenu des salariés qui travailleront 2 jours par semaine.

  5. Au vu des conséquence de ce fleau, en Afrique particulièrement, une question reste en suspension, OÙ SOMMES-NOUS AUJOURD’HUI ET OÙ SERONS DEMAIN?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.